Toutes les questions que l’on se pose sur nos seins

Objets de tous les fantasmes, la poitrine suscite l’intérêt de tous, il suffit d’un rien pour que nos seins nous inquiètent.

Pour vous rassurer, vous trouverez ici toutes les réponses aux questions que vous n’osez pas crier tout haut :

J’ai un sein plus gros que l’autre, est-ce normal ?

Il est normal que les seins soient asymétriques, cette différence se résume à quelques centimètres ce qui fait angoisser pas mal de jeunes filles, mais, il arrive que cela persiste, c’est alors un problème morphologie et non hormonal, il est inutile de paniquer, cela n’est pas grave sur le plan médical, mais, pourrait être gênant psychologiquement parlant, dans ce cas, vous pourrez opter pour un lifting mammaire avec correction de l’asymétrie pour remédier à ce problème.

Si j’ai mal aux seins, est-ce le signe d’une maladie ?

Dans la plupart des cas, les douleurs aux seins sont attribuées aux changements hormonaux qui apparaissent pendant le cycle menstruel, autrement, les douleurs qui persistent au niveau d’un seul sein peuvent être le signe de la présence d’un kyste.

Il est aussi à noter que la grossesse peut aussi causer des douleurs aux seins liés à la surcharge pondérale.

J’ai les seins denses, est-ce grave ?

Cela n’en est en aucun cas une pathologie, mais plutôt un concept radiologique, un sein dense est connu pour contenir moins de tissus graisseux, ce phénomène de la densité des seins rend la lecture de certains clichés radiographiques et la détection du cancer du sein complexe.

Une boule dans un sein, est-ce un cancer ?

Il est évident que l’apparition d’une boule dans les seins est toujours inquiétante, ne vous inquiétez pas pour autant, car la plupart sont bénignes surtout si elles sont mobiles, il peut s’agir dans ce cas d’un lipome ou d’un adénofibrome qui surviennent généralement avant 35 ans.

Dans tous les cas, il est recommandé de consulter et d’effectuer une mammographie.

Est-ce que l’allaitement abîme les seins ?

Bien au contraire, l’allaitement est bénéfique non seulement pour l’enfant, mais aussi pour la maman, car, il lui permet de reprendre la taille de sa poitrine d’avant la grossesse.