Les limites de la chirurgie bariatrique

Les personnes dites « obèses » -et qui sont seulement en surplus de poids- sont généralement des personnes très fragiles prêtes à tout pour perdre du poids rapidement. Cette situation de désespoir pousse bon nombre de ces personnes à commettre des suicides, d’où la nécessité d’un suivi psychologique. C’est cette même situation qui entraîne ces patients jusqu’au blocs opératoires pour subir des chirurgies des quelles ils ignorent tout, alors que d’autres solutions comme une alimentation équilibrée ou même une petite liposuccion de 20 minutes sont plus accessibles et les aiderait à se sentir mieux. La question qui se pose est ; est ce que la chirurgie bariatrique est la réponse à tout ?

Quelles sont les origines de la chirurgie bariatrique ?

Les rapports historiques affirment que la première chirurgie bariatrique a été réalisée en Espagne, au 10ème siècle. D. Sancho, roi de Léon, était un homme tellement obèse qu’il ne pouvait ni marcher ni monter à cheval ou même ramasser son épée. Ce qui l’a conduit à perdre son trône. Il a ensuite été escorté par sa grand-mère à Cordoue pour être soigné par le célèbre docteur Hasdai Ibn Shaprut. Le médecin lui suturait les lèvres. Le roi qui ne pouvait s’alimenter qu’à l’aide d’une paille, suivit un régime constitué de teriac : un mélange de plusieurs herbes, comprenant l’opium dont les effets secondaires favorisaient la perte de poids. Le roi Sancho perdit la moitié de son poids, retourna à Léon sur le dos de son cheval et reprit son trône !

Certes bariatrique n’est nullement synonyme de barbarie. Cependant, les techniques utilisées en bariatrie aujourd’hui plus de dix siècles après ne s’éloignent pas énormément de l’idée du médecin qui traita le roi de Léon. Inutile de rappeler que la médecine esthétique et les traitements peu invasifs tel que la liposuccion n’existaient pas à l’époque. Si on ne suture plus les lèvres aujourd’hui dans le but de faire perdre du poids à une personne, l’idée reste de réduire les quantités d’aliments que cette dernière consomme.

Comment fonctionnent les chirurgies bariatriques ?

L’idée est de réduire les quantités d’aliments consommés par le patient. Ce qui est intrigant, c’est que durant les premiers mois, le régime du patient est strictement liquide et est comparable au régime du roi de Léon, certes l’opium n’est plus administré, il a été remplacé par les compléments nutritif. Il est clair que ces techniques, même à la pointe de la technologie, restent difficilement tolérables.

Les limites de la chirurgie bariatrique

La sleeve, le by-pass ou l’anneau gastrique sont certes des méthodes efficaces. Malheureusement cette efficacité n’est pas à la portée de tout le monde. Les candidats pour ce type de traitement doivent impérativement fournir un dossier prouvant leur suivi pluridisciplinaire incluant l’avis du médecin généraliste, le nutritionniste ainsi que le psychiatre. Mais surtout être obèses ! Les personnes en surpoids et dont l’indice de masse corporelle est en dessous de 30 ne peuvent recourir à la chirurgie. Ces patients devront se retourner vers d’autres alternatives comme la liposuccion pour se sentir mieux.